Improviser ou mourir

Par Nora Rezaik

28 Septembre 2015

L'histoire de José Moncada est celle du changement. Son parcours l'a mené des plus grandes institutions financières européennes au monde turbulent des start-up. Mais que lui a appris ce parcours peu ordinaire ?

Changer les règles du jeu

Faire face à l'imprévu n'a désormais aucun secret pour José. Au cours d'une réunion avec des entrepreneurs sociaux, cet ancien eurocrate a une révélation : troquer la cage dorée de la haute finance pour la vie beaucoup moins sûre d'un entrepreneur.

Jose Moncada Changer d'environnement de travail a été l'élément essentiel du parcours de José, du monde des eurocrates à celui des entrepreneurs sociaux.

Le résultat : Bolsa Social. Fondée en 2014, cette plate-forme d'« impact collectif » rassemble des investisseurs et entrepreneurs, unis par la même vision selon laquelle les entreprises peuvent apporter des solutions aux problèmes sociaux. C'est un modèle où chacun est gagnant. Les investisseurs sont mis en contact avec des entrepreneurs sociaux porteurs de modèles validés et viables, qui sont pour les entreprises des partenaires sociaux patients et non axés sur la spéculation, qui les aident à grandir.

Where ideas have sex

Pourquoi vos concurrents sont en fait vos collaborateurs

Son passage au monde des entrepreneurs sociaux a appris à José à aimer l'improvisation. Après tout, la croissance du secteur « reflète un changement de mentalité » explique José. Nous voulons prendre nos décisions en tenant compte à la fois de l'aspect éthique et de l'impact social et environnemental – le comportement des consommateurs et des investisseurs évolue à vue d'œil.

Les gens attendent de plus en plus des entreprises qu'elles s'adaptent au monde et contribuent à le façonner de manière positive. Pour Bolsa Social, cela veut dire être fidèle au slogan « investir dans les valeurs » – les investisseurs et entreprises qu'ils mettent en contact doivent créer un impact social, innover, être évolutives et devenir transparentes.

« Avoir le courage de dire ''Je passe à autre chose.'' » Jose Moncada Fondateur de Bolsa Social
Bolsa Social Founder Jose Moncada

Chez les personnes qu'il rencontre dans sa nouvelle vie, la souplesse est une qualité essentielle. Même s'il est primordial de planifier avec soin, ce n'est qu'un début. « Vous pouvez avoir créé un magnifique dossier financier avec des idées auxquelles vous croyez. Mais vous devez avoir le courage et la souplesse nécessaires pour dire ''si cela ne marche pas, je passe à autre chose.'' »

Quand on lui demande le conseil qu'il donnerait à tout entrepreneur, José sourit. « La réalité est pleine de surprises… Il faut savoir s'adapter. »

Quelle a été pour vous la chose la plus difficile à laquelle vous avez dû vous adapter ? Partager vos expériences dans les commentaires ci-dessous.