Comment rebondir après un échec

Par Nora Rezaik

28 Septembre 2015

« La première crêpe est toujours ratée ». Nele Kapretz, le PDG d'Impact Hub Berlin, sourit en expliquant son point de vue sur les erreurs que l'on peut commettre. « Quand on se lance dans quelque chose, il y a toujours un risque d'échec, mais après, on sait comment s'y prendre »

L'échec semble être une étape vers le succès. Comment vous en servez-vous dans votre entreprise ?

« Rebondir et aller de l'avant » est la clé du succès d'Impact Hub et de ses membres. L'un comme l'autre, ces groupes reconnaissent leurs faux pas : ils essaient, échouent, réessaient et tirent les leçons des échecs qu'ils essuient. Comme l'explique Ekatarina Karabasheva, fondatrice de Jourvie, « on apprend plus de ses échecs que de ses expériences positives. »

Laugh a lot Rester positif est un facteur important pour tirer les leçons de ses échecs

Quelles sont donc les astuces d'Impact Hub et de ses utilisateurs pour vous aider à rendre vos futurs échecs productifs ?

Réalisez des prototypes le plus souvent possible et dès le départ

« Nous apprenons à nos membres le concept d'échec au démarrage et d'échec répété. Heurtez-vous aux obstacles – puis recommencez », ajoute Nele.

Un conseil inspiré par la première année difficile d'Impact Hub Berlin. Après 12 mois de travail, le projet était sur le point de péricliter. Leur plus grande erreur ? Des prototypes trop tardifs. Le fait de créer un espace de test a été le catalyseur de leur succès : ils ont ainsi pu tester leurs projets rapidement, trouver un modèle rentable et attirer les investissements dont ils avaient besoin pour se développer

Conclusion: Faites des prototypes dès que possible : prenez le risque de vous tromper quand l'enjeu est faible, et servez-vous de vos erreurs comme des tremplins vers des solutions meilleures et plus ambitieuses.

« Échouez dès le départ, échouez souvent » Nele Kapretz PDG d'Impact Hub Berlin

Vous n'êtes pas obligé de prendre toujours la meilleure décision

« Une fois que vous avez compris que vous ferez toujours des erreurs, vous progresserez plus facilement », explique Ekaterina. La jeune entrepreneuse a tout appris lors de la croissance de son entreprise : de comment choisir ses partenaires à la négociation d'applications de financement.

Au début, la pression d'obtenir des résultats rendait chaque choix angoissant. La conscience du coût de l'échec créait une sensation de paralysie qui empêchait la prise de décision dans l'entreprise. Pour briser cette sensation paralysante, Jourvie a dû accepter l'idée que les erreurs sont inévitables et qu'il vaut même mieux prendre une mauvaise décision que n'en prendre aucune.

Conclusion: Il vaut mieux aller de l'avant que faire du sur-place. Donc prenez vos décisions sans crainte, acceptez les erreurs que vous pouvez commettre et intégrez l'échec à votre processus de prise de décision.

Ekaterina KarabashevaEkaterina Karabasheva, de Jourvie, préconise une attitude ouverte et bienveillante pour parler de ses erreurs.

Faites part de vos erreurs

L'un des événements les plus populaires du calendrier d'Impact Hub est une fête qui se tient régulièrement pour célébrer les échecs retentissants de la période écoulée, une soirée appelée Nuit des coups foir**x. Cela donne à chacun l'occasion de se rassembler et de raconter ses expériences catastrophiques autour d'un verre.

La nuit des coups foir**x a deux fonctions pour les entrepreneurs. C'est d'abord une excellente occasion d'exprimer ses frustrations, de rire de ses erreurs dans un environnement bienveillant et de tourner la page. Mais c'est aussi et surtout l'occasion de parler de ce qui s'est mal passé avec des collègues compatissants et non directement concernés de manière efficace, afin de faire surgir les véritables raisons pour lesquelles les choses se sont si mal passées, et c'est la première étape pour transformer un échec en succès.

Conclusion: Célébrez vos échecs en créant des occasions d'évoquer ce qui s'est mal passé dans un environnement bienveillant.

Comment vos échecs vous ont-ils aidé à réussir ? Faites-nous part de vos commentaires.

Faites entrer un vent d'innovation dans votre entreprise