Vol d’ordinateur : comment s’en prémunir ?

4 Mai 2016

Étude de cas

Vols, pertes, les risques de sécurités liés aux ordinateurs portables sont un véritable défi pour les DSI, chargés de leur sécurisation. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour réduire les risques et réagir en cas de problème.

Vol d’ordinateur : comment s’en prémunir ? (Desktop)

Même s’ils sont moins médiatisés que des attaques pirates (les cyber-vulnérabilités ou les attaques par déni de service par exemple), la perte ou le vol d’un ordinateur professionnel mettent à rude épreuve les DSI. Ces situations mettent en jeu la sécurité des données ou de documents qui sont stockés sur ces machines. Voir apparaître de telles informations sur la place publique est devenue la hantise de toutes les entreprises. Afin d’éviter la fuite d’informations via l’ordinateur d’un salarié, il est largement conseillé d’inciter les collaborateurs à effectuer des sauvegardes de documents sensibles sur un cloud sécurisé, en plus des sauvegardes locales classiques. Microsoft Azure est l’un de ces clouds, permettant ainsi de garantir la sécurisation des données même en cas de vol.

Anticiper la perte de données

Les ordinateurs ultra-portables HP EliteBook 700, équipés des processeurs accélérés AMD PRO (725, 745 ou 755) sont fournis avec des outils de sécurités tels que HP Security Suite, permettant aux DSI de protéger leur parc informatique contre les attaques et les intrusions. Cette suite fonctionne sur de multiples paliers de sécurité et intègre une solution de sécurisation du BIOS (BIOSphere), le chiffrage et cryptage de données (HP Drive Encryption) et même un système d’authentification biométrique (empreinte digitale), limitant ainsi le nombre d’utilisateurs ayant accès à la machine.

De plus, un système sur puce AMD intégré dans chaque microprocesseur permet d’utiliser des solutions de sécurité et de cryptage sans réduire la performance générale de l’ordinateur. Ce co-processeur appelé AMD Secure Processor est réservé à la sécurité et embarque avec lui la technologie ARM® TrustZone®, afin de stocker des données biométriques sensible ou de faire usage de logiciels de manière isolée, évitant ainsi les attaques extérieures.

Perte, vol : que faire ?

En cas de vol ou de perte avéré de l’ordinateur, d’autres solutions existent malgré tout pour éviter la fuite d’informations. Le logiciel HP Touchpoint Manager est un service de gestion du parc d’ordinateurs, accessible par le DSI. Il lui permet de prendre contrôle du terminal en fuite, où qu’il soit, et de récupérer les données sensibles avant de les effacer. Pour ce faire, il faut impérativement que l’ordinateur soit préalablement dans la liste des périphériques administrés avec l’aide de Touchpoint Manager.

Auteur : Philippe Manuel

Imprimer