Quand le ZBook Studio accompagne un dessinateur d’architecte

18 Mai 2016

3 min de lecture

Le métier de dessinateur d’architecte a pour but de concrétiser le concept d’un architecte par le dessin, d’en faire les plans et un croquis en trois dimensions. Aujourd’hui, les nouvelles technologies ont considérablement changé les méthodes de travail du dessinateur d’architecte. Pour Abbas Houssein, un ordinateur doit se montrer performant pour travailler l’image, mais surtout mobile car le dessinateur est toujours en déplacement.  

homme devant ordinateur HP

Le dessinateur d’architecte est celui qui donne une réalité au projet, permet de vérifier sa faisabilité et surtout de donner un premier aperçu concret au client. Cette profession suppose donc des pré-requis artistiques, mais également de la rigueur et de la précision. 

Pouvez-vous nous détailler les ficelles de votre métier ?

Le métier de dessinateur d’architecte est un métier complexe. Il s’agit de parvenir à traduire les idées de l’architecte pour fournir des dessins techniques et des représentations en trois dimensions. La conception et la construction de bâtiments doit prendre en compte une multitude de contraintes légales et urbanistiques. Elles sont en effet très nombreuses dans notre domaine d’activité. Toute l’essence de ce métier repose sur la symbiose d’esprit avec l’architecte, afin d’aboutir à la création d’une maquette numérique en trois dimensions. Mon cas est un peu particulier car j’habite Béziers et je suis travailleur indépendant, ce qui m’amène à travailler avec plusieurs architectes en des lieux différents, surtout en région parisienne. Dans cette configuration, l’ordinateur portable se révèle être la meilleure solution.

homme devant écran d'ordinateur

Quels logiciels utilisez-vous et quels types d’illustrations et de dessins réalisez-vous avec ?

Les illustrations que j’effectue commencent souvent par des plans qui peuvent être très complexes, comme un HLM avec 150 logements. Je réalise ensuite des dessins et des images 3D pour donner un aperçu du projet relativement réaliste, en y ajoutant des textures par exemple. En ce qui concerne les logiciels que j’utilise, je me suis tourné vers Arc+ que j’utilise depuis le début les années 90 et qui ne cesse d’évoluer, car à l’époque des logiciels comme Autocad ne proposaient pas de module 3D. Arc+ est très gourmand en ressources quand il s’agit d’attaquer la partie en trois dimensions. J’utilise également Photoshop pour les retouches d’images, il est très important de réaliser une maquette précise et réaliste. Elle permet de faire comprendre le projet et permet aussi de participer à un appel d’offre dans les meilleures conditions.

hommes avec ordinateurs portables

Quelles qualifications sont nécessaires pour exercer ce métier ?

Aimer dessiner est évidemment indispensable, il faut également se passionner pour le dessin technique. Il faut savoir être cartésien, rigoureux et appliqué, sans brider pour autant sa créativité. Si cela peut vous rassurer, je n’étais pas bon du tout en dessin à l’école. C’est l’informatique qui m’a fait réaliser ma passion quand c’est devenu mon outil d’expression.

Pourquoi êtes-vous devenu dessinateur d’architecte ?

Le fait de transformer une simple idée, un concept, en un projet qui se concrétise par l’ordinateur est quelque chose qui me plaît. Ce qui me plaît aussi et surtout, c’est la diversité et la qualité des échanges humains. Chaque projet est une nouvelle aventure humaine avec de gros enjeux, on travaille sur des projets qui sont destinés à définir la qualité de vie de nombreux futurs habitants pour plusieurs années.

écran HP ZBook Studio

Vous effectuez la majeure partie de votre travail sur l’ordinateur portable HP ZBook Studio, que vous apporte-il ?

Grâce à sa qualité d’ordinateur portable, je ne suis plus obligé de choisir entre performance et mobilité. Il est fin et léger, et n’est vraiment pas encombrant. Je peux donc travailler lors de mes nombreux déplacements et dans des espaces restreints comme le train. Même en étant aussi compact, ses performances sont parfaitement adaptées à mon activité. Son écran haute résolution 4K m’a énormément séduit, la finesse du détail est très utile pour réaliser une maquette 3D, notamment grâce à la visualisation des textures les plus fines. Par contre, certaines icônes deviennent très petites dans cette configuration, je reste donc en Full-HD pour mes autres activités. La puissance de la carte graphique permet d’accélérer significativement le traitement de l’image, surtout dans Photoshop, ce qui permet un gros gain de temps.

Auteur : Amélie Barre