L'impression jet d'encre : avec HP c'est une question de rapidité

20 Avril 2015

2 min de lecture

C’est un fait irréfutable : les imprimantes laser étaient auparavant plus rapides que leurs alter egos à jet d’encre. D’ailleurs, 40 % des professionnels sondés par PC Pro ont indiqué qu’ils n’envisageaient pas d’acheter une imprimante jet d’encre en raison de la lenteur de cette dernière.

L'impression jet d'encre : avec HP c'est une question de rapidité (Desktop)

Toutefois, les progrès de la technologie jet d’encre ont permis non seulement de combler l’écart par rapport aux imprimantes laser, mais aussi de dépasser celles-ci concernant la vitesse d’impression.

D’après PC Pro, une imprimante HP PageWide serait capable d’imprimer un document Word de 70 pages en 58 secondes au cours d’un test en laboratoire en conditions réelles, dépassant ainsi la vitesse des imprimantes laser équivalentes.

Comment l’imprimante atteint-elle une telle vitesse d'impression ?

L’appareil utilise la technologie PageWide de HP : au lieu d’être muni d’une tête d’impression qui fait des allers-retours sur la page, celle-ci couvre toute la largeur de la page et ses 42 000 buses projettent des millions de gouttelettes d’encre en un seul passage. L’encre est spécialement formulée pour un rendu de qualité et durable. Comme seul le papier se déplace, les pages sont imprimées bien plus rapidement qu’elles ne le seraient avec une imprimante à jet d’encre conventionnelle.

Par ailleurs, le nombre de pages imprimées à la minute n’est pas le seul critère à prendre en compte en ce qui concerne la vitesse. Les imprimantes laser ont besoin de préchauffer après être restées inactives quelque temps. Il faudra parfois ajouter 30 secondes ou plus au temps de sortie de la première page. Certains modèles laser incluent une technologie de démarrage rapide qui élimine ce problème, mais cela n’existe généralement que sur les modèles les plus onéreux.

De leur côté, les imprimantes jet d’encre sont généralement prêtes à fonctionner dès qu’elles reçoivent un travail d’impression. Elles peuvent être amenées à effectuer un bref cycle de nettoyage lorsqu’on les allume pour la première fois au début de la journée, mais attendent sinon patiemment que vous les utilisiez.

Quelle imprimante pour quel usage ?

Même les imprimantes jet d’encre professionnelles dépourvues de la technologie PageWide affichent des vitesses allant jusqu’à 30 ppm, de quoi répondre largement aux besoins de petites équipes ou d’entrepreneurs. La majorité des travaux d’impression ne comportent que quelques pages, ce qui signifie que les employés n’ont à attendre leurs documents que quelques secondes – c’est à peine le temps qu’il leur faut en général pour se rendre à la salle de reprographie.

Les imprimantes laser délivrent généralement des documents à raison de 40 à 60 ppm et supportent d’importantes volumétries de pages, ce qui en fait des appareils mieux armés que les imprimantes jet d’encre dans le cadre d’une utilisation partagée intensive au bureau (au vu de la vitesse, mais aussi du coût des consommables et de la longévité).

De manière générale, la gamme PageWide sera plus adaptée pour des travaux d’impression, de copie et de scan en couleur, et le laser sera préféré pour le noir et blanc.