Impression mobile, un nouveau défi de sécurité ?

11 Mai 2016

2 min de lecture

L’explosion des usages mobiles dope la productivité de vos collaborateurs. Mais comment imprimer et partager en toute sécurité les innombrables documents manipulés depuis les smartphones et tablettes de votre entreprise ?

Impression mobile, un nouveau défi de sécurité ? (Desktop)

Les applications mobiles se multiplient et font désormais partie du quotidien des utilisateurs : nous sommes chaque jour plus nombreux à consulter, éditer ou réaliser des documents directement sur smartphones ou tablettes. Pourtant, de nombreux documents doivent encore être imprimés : billets d’avion (certaines compagnies exigent encore une copie papier), coupons ou tickets de spectacle, réservations d’hôtel, factures ou devis, documents légaux… Bonne nouvelle : sous l’impulsion des constructeurs, l’impression sans fil est devenue une réalité. Mais si celle-ci offre de nouvelles possibilités, elle ne va pas sans créer des problématiques de sécurité particulières. Revue de détail.

Un vrai besoin sur le terrain

Selon une étude réalisée par IDC en 2015, les utilisateurs de smartphones et de tablettes lisent de plus en plus sur leur écran, mais préfèrent encore majoritairement les imprimer pour les lire confortablement. La part des impressions d’entreprise à partir de terminaux mobiles représenterait déjà 20% du volume total, et devrait atteindre 30 % d’ici trois ans. Autre résultat intéressant de cette étude, 35 % des utilisateurs de terminaux mobiles (smartphones ou tablettes) souhaitent imprimer mais leur entreprise ne le leur permet pas. Et la moitié des utilisateurs n’est pas satisfaite des options d’impressions proposées.

L’importance des protocoles communs

La raison de ces réticences : la complexité des protocoles d’impression mobile, et les craintes persistantes sur la sécurité des données. Des sujets de préoccupation en partie fondés, mais qui tendent à se dissiper grâce aux efforts des fournisseurs, qui œuvrent pour rendre l’impression en mobilité aussi simple et intuitive que depuis un PC. La solution ePrint d’HP ouvre ainsi l’impression des mobiles sous tout OS, pour ses imprimantes supportant les protocoles PCL5 et PCL6.

Une dynamique entretenue par la plupart des acteurs du marché, qui ont créé l’alliance Mopria en septembre 2013 afin de concevoir un protocole unique. Son but : faire dialoguer entre eux smartphones et imprimantes de toutes marques en toute simplicité afin de faire sauter les dernière barrières. Une fois le plug-in installé, Mopria détecte automatiquement l’imprimante compatible la plus proche et lance l’impression directement depuis le mobile.

La sécurité en point de mire

Mais pour que l’impression mobile franchisse durablement les portes de l’entreprise, il lui faudra lever les derniers doutes liés à la sécurité des échanges de données entre le smartphone et l’imprimante. Comme tout échange sur un réseau sans fil, une file d’impression peut en effet être interceptée et décryptée par un pirate. Mais cette faille bien connue n’est pas l’apanage de l’impression : le risque est tout aussi élevé lors d’une connexion wifi depuis un PC portable, par exemple. Le développement de l’impression mobile doit donc encourager les entreprises utilisatrices à mettre en œuvre des solutions de sécurité adaptées (encryption, anti-intrusion, etc.), mais également à intégrer une couche de protection au cœur de leurs équipements. Des technologies telles que HP SureStart, par exemple, transforment vos imprimantes en véritables places fortes de votre réseau informatique.

Imprimer
Cyber Security eBook