Franck Sorbier : la haute couture sous assistance informatique

20 Juillet 2016

4 min de lecture

La haute couture a ceci de très particulier qu’elle repose sur un subtil assemblage entre la création artistique et le travail manuel. Quel rôle peut jouer un ordinateur 2-en-1 dans ce contexte ? Pas vraiment celui que l’on croit ; et pourtant il a modifié en profondeur une façon de faire séculaire. Franck Sorbier nous explique comment.

Franck Sorbier : la haute couture sous assistance informatique (Desktop)

La haute couture, c’est quoi ? Au-delà du défilé de collection que l’on connait par les médias, comment se passe la relation avec le client ? Est-ce vraiment inaccessible au commun des mortels ?

franck sorbier devant portable HP

C’est une expression artistique où la création se mêle à la matière et au corps. Comme d’autres œuvres, un tableau par exemple, les robes sont vendues, souvent d’ailleurs pour les exposer plus que pour les porter. Pour le public, il y a de nombreuses expositions par la photo qui est devenue le relais vulgarisateur de la haute couture. Ainsi, les clichés pris lors des évènements servent à la fois à montrer et à vendre, le plus souvent le client achète sur photo. En parallèle, nous créons aussi du prêt à porter en petite série, comme notre récente collection enfant pour la célébration.

Quelle est le cheminement d’une nouvelle collection, de l’idée au défilé ?

Franck Sorbier

C’est évidemment très personnel. Pour ma part, j’ai des inspirations de l‘ordre du ressenti que je cherche à concrétiser en collectant des impressions et des documents pour la thématique. Cette année, j’ai fait un voyage à Saint Pétersbourg pour l’inspiration slave et par exemple, j’ai utilisé une photo d’un basilique en bois découverte dans le magazine d’Aeroflot. Je prends des photos que je stocke sur l’ordinateur puis je les imprime pour créer des panneaux.

dessins Franck Sorbier

A partir de là, je fais généralement des dessins repiqués à la machine à coudre qui vont servir de base à la collection. Commence alors le travail de patronage sur mannequin avec le choix des tissus, que l’on peut par exemple peindre à la main et broder dans le cas de notre collection enfant de cette année. Ensuite, selon l’importance de la collection, jusqu’à une dizaine de couturières vont passer des centaines d’heures à créer les robes avec un processus de retouche permanente, voire d’impasses et de nouveau départ, avant l’évènement de présentation dont la date toujours trop proche crée beaucoup de pression.

En quoi l’ordinateur 2-en-1 intervient dans ce processus très manuel ?

portable HP

L’ordinateur portable, et en particulier le HP Elite x2, équipé de Windows 10 pro, nous a permis de mieux travailler et bien plus efficacement, avec aussi moins de frustration. En fait, pendant la conception jusqu’à l’essayage, il est très difficile de se rendre compte du résultat lors de la présentation. Pour y arriver, il nous faut absolument prendre des clichés qui mettent en exergue les erreurs et les défauts qui doivent être corrigés. Notre collection vivra surtout par les clichés pris lors du défilé et il nous faut cet œil de la caméra pour nous rendre compte.

bretelle soutien-gorge

Par exemple, lors de la création, on ne voit pas un défaut de symétrie, les détails d’une broderie qui ne correspond pas au tableau et même un maquillage inadéquat du mannequin, tout cela ne se voit qu’à l’image. Ainsi là où on tâtonnait, on peut se rendre compte et éviter d’avoir à tout recommencer une fois la robe déjà cousue, ce qui peut signifier plus de 350 heures de travail. Pour notre nouvelle collection, nous avons pris les photos avec le x2 au fur et à mesure, ensuite la tablette passe de main en main pour que chacun puisse évaluer, notamment par un zoom sur un détail en tactile. Pour le choix des matières, c’est également très important, par exemple pour décider entre un velours irisé et un organza mat. Nous gagnons ainsi beaucoup de temps et la collection sera forcément plus proche de l’idéal du concept artistique.

Et une fois la collection créée, quelle est le rôle de l’ordinateur ?

Franck Sorbier devant portable HP

Une collection de haute couture est éphémère, elle n’existe que le jour de l’évènement et ne se perpétue qu’à travers les photos qui auront été pris. L’ordinateur 2-en-1 nous permet d’évaluer ce résultat en amont car le rendu en image est fondamental.

Franck Sorbier devant écran

Lors du défilé, un photographe professionnel prend beaucoup de photos dont il fait un premier tri. Ensuite, il nous donne les clichés et nous faisons notre tri sur le x2 pour envoyer la sélection à nos clients et aux médias. Bien entendu, nous archivons aussi ce qui va créer la mémoire de notre travail et qui servira de base de données, notamment pour organiser des expositions.

Cet été, vous avez donc deux évènements très particuliers.

Franck sorbier avec mannequin jupon

Oui, il y a déjà la présentation Haute Joaillerie de Cartier. C’est un exercice très particulier qui doit mettre leur collection en exergue. Cette année, nous avons décidé d’y mêler la technologie. Nous avons intégré des LEDs dans la robe pour un spectacle plus féérique et qui s’intègre bien au cadre de la villa Ephrussi. L’ordinateur HP Elite x2, équipé de Windows 10 pro, nous a été particulièrement utile pour apprécier le rendu dans des ambiances différentes avec la photogénie du mannequin.

bustier Franck Sorbier

Pour la collection prêt à porter enfants, le casting, qui a eu lieu début juillet, fut un exercice très compliqué car il est très difficile d’apprécier le résultat avec des tailles aussi variées, principalement de 4 à 8 ans, et aussi des mannequins enthousiastes mais jeunes et inexpérimentés. Là encore, la tablette avec les photos nous a beaucoup servir pour créer un tableau d’ensemble de ce que pourrait être le résultat.

Auteur : Amélie Barre

Imprimer
HP Elite X2