Externaliser pour réduire les coûts

23 Juillet 2015

1 min de lecture

Selon le cabinet ISG, de plus en plus d'entreprises hexagonales ont recours à l'infogérance actuellement. Objectif : réduire les coûts et recentrer les activités de l'informatique interne sur les solutions métier à très forte valeur ajoutée.

Externaliser pour réduire les coûts (Desktop)

On estime qu'environ 30 % du budget annuel des DSI est englouti chaque année par l'achat de nouvelles ressources informatiques. S'y ajoutent les nombreuses heures consacrées par les informaticiens « maison » à la gestion et la maintenance de ces multiples terminaux, tandis qu'ils n'ont d'autre choix que de délaisser leurs priorités liées au développement et à la maintenance des applications spécifiques au métier de l'entreprise.

Pour l'institut américain ISG (Information Services Group), grand pourvoyeur d'études sur le marché international de l'outsourcing, la situation évolue cependant à grande vitesse en Europe, et principalement en France où le marché se serait envolé de 125 % l'an dernier.

La multiplication des méga-deals (plus de 80 millions d'euros) a joué un rôle important dans cette progression (ces méga-deals sont en hausse de 25 % sur l'année 2014 en France). Mais ce n'est pas la seule explication, loin de là.

Dans un contexte où l'inéluctable « transformation numérique » est l'objet d'une véritable obsession nationale, plusieurs observateurs estiment en effet que la priorité accordée par les entreprises à l'infogérance des postes de travail s'explique par leur volonté de rationaliser leurs investissements dans les terminaux pour se concentrer davantage sur les solutions les plus stratégiques pour leur cœur de métier.

Parce qu'ils gèrent et renouvellent désormais à eux seuls des centaines de milliers d'équipements (HP gère actuellement en infogérance, par exemple, plus de 6 millions de postes de travail à l'international), les spécialistes de l'infogérance sont en mesure de réaliser des économies d'échelle. Et ainsi d'offrir aux entreprises intéressées d'excellents retours sur investissements (ROI, pour « Return on Investments » en anglais) sur leurs équipements infogérés.

Pour les imprimantes, HP évalue à un minimum de 10 % la réduction des investissements rendue possible par son offre de services administrés MPS (Managed Print Services). Et pour les postes de travail, le cabinet IDC estime que les nouvelles offres de gestion externalisée de postes de travail virtualisés de HP – accessibles sur tous types d'équipements – permettent de réduire de l'ordre de 50 à 70 % les coûts d'acquisition et de déploiement de nouveaux terminaux dans l'entreprise.

Imprimer