Acheter une imprimante : une question de robustesse

13 Avril 2015

2 min de lecture

L’utilisation d’une imprimante professionnelle est variable et peut aller de la production occasionnelle de quelques documents à un usage quasi constant. Il est donc important de choisir une imprimante suffisamment robuste pour répondre aux besoins de votre entreprise.

Acheter une imprimante : une question de robustesse (Desktop)

 

Les fabricants d’imprimantes laser signalent habituellement la charge de travail prévue de leurs appareils par une valeur dénommée « cycle d’utilisation mensuel maximum ». L’imprimante HP LaserJet Pro P1606dn, par exemple, possède un cycle d’utilisation mensuel maximum de 8 000 pages A4 ; l’appareil HP LaserJet Pro 400 couleur M451nw, pour un prix légèrement supérieur, gère jusqu’à 40 000 pages A4 par mois.

Ces chiffres ne sont pas des limites strictes à proprement parler : votre HP LaserJet Pro P1606dn ne s’arrêtera pas de fonctionner quand bien même votre production irait au-delà de 8 000 pages. Ces chiffres ne sont que de simples indications du volume d’impression pour lequel les appareils ont été conçus. Si vous continuez à pousser vos imprimantes au-delà de sa limite indicative, vous constaterez éventuellement que des composants s’usent plus rapidement que prévu ou encore que la vie de l’imprimante est raccourcie.

Aujourd’hui, de nombreuses imprimantes jet d’encre offrent une durabilité similaire, voire supérieure à celle des imprimantes laser figurant dans la même gamme de prix. L’imprimante multifonctions HP OfficeJet Pro 276 Dw propose un cycle d’utilisation mensuel maximum de 30 000 pages, ce qui la rapproche des performances de la LaserJet Pro 400 disponible au même prix. L’OfficeJet Enterprise couleur X55dn monte jusqu’à 75 000 pages par mois.

Désormais, les spécifications de la plupart des imprimantes jet d’encre orientées vers le monde de l’entreprise font état du cycle d’utilisation. Les appareils à jet d’encre déploraient auparavant des cycles d’utilisation bien plus bas que leurs homologues laser. D’ailleurs, 49 % des lecteurs interrogés par PC Pro ont déclaré qu’ils n’avaient jamais envisagé l’achat d’une jet d’encre du fait de leur faible résistance, peu compatible avec des activités professionnelles.

Il n’existe pas de « moyenne » en termes de bureaux, aussi les chiffres suivants doivent être considérés comme une simple règle générale. Toutefois, les données fournies par l’Agence américaine pour la protection de l’environnement suggèrent qu’un employé américain moyen manipule 10 000 feuilles de papier (impression et photocopie) chaque année, soit 833 feuilles par mois pour rester dans le même ordre d’idée que les cycles d’utilisation précédemment mentionnés.

Le cycle d’utilisation n’est pas le seul critère à prendre en compte pour juger de la longévité d’un appareil. Les fabricants d’imprimantes laser vendent des kits de maintenance permettant de remplacer de temps à autre les composants clés de l’imprimante, tels que le module de fusion, le rouleau de transfert et les rouleaux de prise de papier.

Ces kits indiquent souvent un nombre de pages désignant le nombre maximum d’impressions que vous pouvez envisager avant que ces pièces n’aient besoin d’être de nouveau remplacées. Ce nombre peut varier de plusieurs centaines de milliers d’impressions, aussi est-il sage de le vérifier avant d’opter pour tel ou tel modèle d’imprimante pour votre entreprise.